The End…

Ca y est, c’est la fin… nous sommes rentrés « chez nous » depuis 3 jours et quel dépaysement….Arthur ne semble pas trop reconnaitre les lieux, je soupçonne qu’il considère Londres comme une énième étape de notre voyage….Bref, il va nous falloir un peu de temps pour réaliser et s’habituer à cette nouvelle vie sédentaire et plus routinière. Mais pris dans l’action de l’installation et des retrouvailles avec les amis, une question nous travaille au fond de nous : comment aborder la fin de cette aventure, si unique…tellement de choses en tête : de visages, de regards, de paroles, de lieux, d’odeurs, de gouts, de chaleur…de bons moments passés tous les 3, de rencontres marquantes…d’aventures sportives menées à bout…de visites de lieux historiques….ou tout à fait banaux…

Notre voyage nous a permis de découvrir une petite partie du monde, le terme « tour du monde » me parait, aujourd’hui, bien « prétentieux» ; il nous faudrait une vie tout entière pour le faire vraiment….Cela dit, ce voyage est comme une introduction à de nombreuses cultures, religions, façons de vivre…je dis « introduction » car cette aventure n’a cessé de nous donner envie de mieux comprendre l’Histoire et le quotidien de tous ces gens rencontrés ou croisés…Le  voyage pourra ainsi continuer par des lectures, films ou reportages …ou d’autres voyages.

Je pense que notre voyage nous a permis de découvrir la diversité dans le Monde, ce qui en fait sa richesse….diversité naturelle et géographique, diversité culturelle et religieuse, diversité économique…en voici quelques exemples :

  • Aridité du désert d’Atacama  ou de l’outback australien – abondance d’eau des chutes d’Iguaçu et des grands fleuves (Saint Charles, Amazon, Rio negro, Mékong, Ayeyarwady)
  • Les minorités ethniques rencontrées (Atacamen, Mapuche, Yamana, Badang, Zuhang, Yao) – la masse de population dans les villes comme Ho Chi Min City, Shanghai ou Tokyo.
  • Le luxe, l’abondance et le confort des villes modernes (Sydney, Tokyo, Singapour) – l’extrême dénuement des villages khmers au bord du Mékong, à la frontière thaïlandaise ou à Mandalay (en Birmanie).
  • Les petits marchés locaux à Hue (Vietnam), à Kdol Leu (Cambodge) ou à Labuanbajo (Flores)  – les mall les plus modernes  et « branchés » de Singapour ou de Hong Kong.
  • Les volcans actifs : Villarica (Chili), Tongario (NZ) et Yakedake (Japon), aux glaciers actifs du Perito Moreno, des fjords chiliens ou du Franz-joseph (NZ)
  • La « survie » quotidienne des peuples khmers et birmans – la surconsommation des chinois à Hong Kong
  • Les roulés sous différentes facettes : les rouleaux de printemps vietnamiens dans la feuille de riz, le canard laqué pékinois dans une petite galette ou le sushi enroulé dans une feuille d’algue au Japon.
  • Les sky-lines les plus impressionnants (Hong Kong, Singapour, Kuala Lumpur, Shanghai) et les cabanons en bambou au Cambodge et en Birmanie
  • Les ponts aériens en bois des randonnées en NZ et au Japon  – le pont massif de la baie de Sydney
  • Des volées de chauves-souris en Australie et celles de raies mantas en Polynesie et en Indonesie
  • Des architectures contemporaines et futuristes comme l’Opéra de Sydney, les tours Petronas de Kuala Lumpur, la gare de Kyoto –  aux constructions anciennes des temples khmers (Siem Reap), bouddhistes (Bagan), de tombeaux des empereurs (Hue), de la cité interdite (Beijing) et la grande muraille.
  • L’effervescence des marchés terrestres (Tsukiji, HCMC, KL) et des marchés flottants (dans le delta du Mékong, à Bangkok, Lac Inlé en Birmanie)
  • La bleutée des eucalyptus des Blue Mountains – le vert flashy des forets de bambou Bresil, Chili, Cameron Highlands, Moorea)
  • Le turquoise des lagons de Polynésie Française – le bleu laiteux des grands lacs de Patagonie (El Calafate et El Chalten)
  • Les champs de riz en terrasse (Bali et Ping ’an) – la pampa argentine à perte de vue (en Patagonie)
  • Le sable noir des plages volcaniques (Tahiti) – la blancheur éblouissante des plages coralliennes (Rangiroa)
  • Les trains Shinkansen à 300 km/heure au Japon – train chaotique birman reliant Yangon à Bagan (17 heures pour 600km)
  • Les métros futuristes et monorail (Sydney et Tokyo) – les tuk-tuks crasseux cambodgiens ou les rickshaws vietnamiens à l’allure d’un homme
  • Les steaks de 500g de Beefe de Lomo aux quelques grammes de Wagyu mangés avec des baguettes
  • L’espace illimité de la Patagonie ou de l’outback Australien – la densité extrême des habitants dans les favelas de Rio
  • Ville culturelle : 16 euro pour se loger à Siem Reap au Cambodge (avec piscine et petit déj)  – 160 euro à Kyoto au Japon (pour une chambre trois fois plus petite).

et, bien d’autre encore….

Fort aussi de constater, que nous nous sommes jamais sentis seuls lors de ce voyage et que l’accueil des gens nous a vraiment marqués. Au-delà de tous ces contrastes évoqués, nous avons aussi observé que partout, où nous sommes allés, les gens ont quelque chose en commun : l’envie de faire découvrir sa culture aux autres !

La fin de ce voyage nous rappelle toute la gentillesse de certains en nous invitant chez eux, un grand merci à :

  • Valérie et Laurent (et leurs enfants Elouen et Erell) à Moorea
  • Maud et Emilio (Auckland)
  • Pascal et Magalie (et leurs filles Marine, Léa et Camille) à Singapour
  • Martin à Sisophon au Cambodge
  • Godelieve et François-Hugo à Samraong au Cambodge
  • Père Luca à Kdol Leu au Cambodge
  • Flo et Nicole à Shanghai
  • Nanako à Hida-Hagiwara au Japon

Et aussi, nous n’oublions pas nos amis et famille, qui sont venus nous rejoindre à « l’autre bout du monde », ou que nous avons croisés par hasard ou sur « rendez-vous », ou bien encore, ceux avec qui nous avons fait un bout de chemin, nous pensons à :

  • Kasper et Cori, à Boston
  • Fernando et Lourdes, aux chutes d’Iguaçu – côté Argentin !
  • Charles et Nani pour le réveillon à Concon au Chili
  • Pierre et Monique (allias Babou) en Australie
  • les parents de Joost à Bali
  • mes parents et ma sœur au Vietnam
  • Peter (allias Ille) en Birmanie
  • Ingrid et Siemon en Chine
  • Justin à Beijing

Et tous ceux qui nous ont suivis par ce blog !

Voilà le mot de la fin est : « Si vous voulez voyager, prenez l’occasion quand elle vous est présentée ou créer la… ».

Camille, Joost et Arthur.

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

7 Responses to The End…

  1. Jeanette says:

    Wat een mooie samenvatting van een onvergetelijke reis..

  2. Charles says:

    well down … nothing more to say … nostalgie quand tu nous prends !!

  3. TURK says:

    Bon retour a vous 3…et oui effectivement quand on rentre la routine parfois reprend ses droits, mais d’autres projets, petits ou grands, permettent de se réintegréer et d’avancer de nouveau ! bon courage et plein de bises . hate de vous voir pour les récits enflammés!

  4. John says:

    Merci de nous avoir fait partager votre voyage, ses decouvertes, un depaysment pour nous tous, qui nous a fait participer à une aventure unique et qui nous aussi a fait rêver. Nous aimions recevoir vos infos, photos et commentaires regulières.
    Il ne faut pas s’arreter là. La routine et la vie sédentaire peut être raconter aussi, surtout avec votre expérience vecue et vos talents de redaction et photographiques. A bientot pour Burgerhout at Home !

  5. nouch et cie says:

    Welcome back les joost-camille-arthur.
    mais oui Londres aussi fait partie du voyage, pourquoi pas… et l’aventure continue vers les retrouvailles de ceux que vous avez laissés il y a un an. Et faire le tour ça va vous prendre du temps!
    Nous on est heureux pour vous, pour tous ces voyages, pour votre enrichissement personnel, pour nous l’avoir fait partager, pour revoir notre Artiste. A bientôt la joie de vous voir? les nouch &cie

  6. Marion Yves & Martin says:

    Welcome back!
    Au plaisir de vous voir quand vous aurez atterri!

  7. de Laleu Vincent et Cécile says:

    merci pour ce dépaysement que vous nous avez offert, il vous reste maintenant à découvrir le coeur des gens qui vous entourent et qui n’attendent que ça !
    et si le coeur vous en dit, retrouvez-nous pour la prochaine réunion des END…
    nous sommes heureux de vous retrouver
    Cécile et Vincent

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s