Kyoto, étape culturelle incontournable…

Kyoto, notre dernière destination au Japon, avant de rentrer à Tokyo. En plein Kansai, elle a été entre les 8 et 19eme siècles la capitale impériale du Japon. Aujourd’hui elle est considérée comme le centre culturel du Japon, avec ses 2000 temples, ses palais et ses jardins japonais.

Connu pour le protocole signé en 1997 visant à réduire les émissions de Co2, Kyoto est également reconnu pour la confection des kimonos. Un proverbe dit que «Les Kyotoïtes se ruinent pour s’habiller »  contrairement aux : «Osakiens  qui se ruinent pour manger »….dans tous les cas, vous me direz, on se ruine…en effet, ce n’est pas une surprise, le Japon est une destination très chère…

Le kimono est la tenue traditionnelle, que chaque femme rêve de porter…selon une rencontre avec des jeunes étudiants dans un temple, elles nous ont racontés, que la tenue se porte pour fêter les anniversaires des petits : 3, 5 et 7 ans et ensuite à la majorité, à 20 ans : grande étape sociale pour les jeunes. Ensuite, pour son mariage, la femme portera ce vêtement…selon l’occasion,  la saison, le kimono diffère en terme de taille, de matières….Entre temps, les jeunes filles viennent passer un weekend à Kyoto, pour – en autre – louer un kimono le temps d’une soirée et sortir dans le quartier mythique de Gion, quartier de prédilection des Geishas. Dans le ryokan où nous dormions, ils offraient le service de location de kimono avec maquillage/coiffure inclus….c’est très amusant à voir….nous nous sommes contentés de nous acheter la version « light » du kimono, le ukata, tout en coton, qui se porte plutôt à l’intérieur….

Pendant les 3 jours passés a Kyoto, nous avons parcouru toute la ville à vélo (très agréable…) pour aller visiter des temples bouddhistes ou des sanctuaires shinto (religion mélangeant des éléments polythéistes et animistes). Les photos illustrent bien nos visites dans ses lieux surprenants et de tout beauté. Le concept majeur du shintoïsme est le caractère sacré de la nature. Son profond respect définit la place de l’homme dans l’univers : être un élément du grand tout. C’est ainsi, qu’un cours d’eau, un astre, un personnage charismatique, ou une simple pierre peuvent être considérés comme des divinités. Maintenir de bonnes relations avec les ancêtres et les kamis (esprits) façonne la mentalité japonaise. On comprend mieux ainsi leur comportement si respectueux et superstitieux. Mais ils ne s’attachent pas forcement à une seule religion, la plupart des Japonais ont une vision neutre de la religion et en pratiquent plusieurs dans leur vie…

De retour à Tokyo, ce matin, nous sommes allés visiter le fameux marché aux poissons, Tsukiji. Cette fois, l’activité trépidante était bien présente dans ces halls gigantesques, où les manitous, voiturettes circulent à toute vitesse…attention, il ne faut surtout pas rester au milieu du passage, c’est un coup à se retrouver dans le même état que tous ces poissons que nous voyons…morts….ou congelés…des thons énormes sont découpés à la scie sauteuse….tout est emballé dans des boites en polystyrène…bon, le « rush » est déjà passé, car les enchères ont plutôt lieu vers 5 heures du matin…mais bon, nous étions pas autorisés d’y venir avec Arthur….bref, ce marché, le plus gros au monde porte bien sa réputation…absolument gigantesque et très poissonneux….Qui dit visite du marché, dit dégustation de la chair fraiche….et oui, encore, on va vous raconter nos expériences culinaires….pour le petit déjeuner, nous nous sommes assis à un bar à sushi au marché. Apres tout de même une demi-heure de queue, car le lieu n’accueille qu’une dizaine de personne en même temps, nous prenons le menu : assortiment de nigiris sous toutes ses saveurs : thons, crevettes, squid, anguille, red snapper, bonite….un délice !!! comme jamais…on déguste ces nigiris avec les doigts et tel quel…le chef les assaisonne comme il fauit (wasabi et sauce soja)…certains morceaux de thons (totro) sont comme de la crème dans la bouche…incroyable….je crois qu’après ce genre d’expérience, nos papilles vont avoir du mal à accepter les sushis « made in London ».

Voilà notre séjour au Japon s’achève, un pays décidément marquant : pour sa culture (une des plus depaysantes de notre voyage, je trouve), le comportement des japonais (respectueux, gentils, perfectionnistes), la gastronomie (pas besoin d’en remettre une couche..). Notre séjour, certes relativement restreint géographiquement, nous a permis d’aborder le pays sous différents angles : Tokyo mégalopole, la vie à la ferme, les Alpes avec ses refuges, Kyoto à l’échelle plus humaine et très riche en enseignement culturel….bref, une belle fin pour ce voyage inoubliable….

Kyoto

Tsukiji Market

Advertisements
This entry was posted in Japan. Bookmark the permalink.

One Response to Kyoto, étape culturelle incontournable…

  1. Jeanette says:

    Onvergetelijk en indrukwekkend als ik dit zo lees!
    Top de kimono’s.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s